Nos destinations

Nos dessertes inter-îles Loyauté

Terres de légendes à la beauté originelle, les îles Loyauté sont une invitation à toutes les découvertes : découverte de fabuleuses richesses naturelles exceptionnellement préservées, découverte d’un peuple, de ses croyances et de son mode de vie, loin de tout folklore préfabriqué.

Les vols inter-îles Air Loyauté sont le moyen le plus rapide et le plus économique de voyager d'une île Loyauté à l'autre.


VISUEL Vols inter îles Air Loyauté web

Ouvéa

Ouvéa est l’un des plus beaux atolls du Pacifique, avec sa plage de sable blanc qui s’étend sur 25 km, caressée par une eau limpide et lumineuse aux tons changeants.

ouvéa
Chargement en cours...

L’eau du lagon offre sa transparence exceptionnelle pour servir de miroir aux majestueuses falaises de Lékiny ou de réserve nourricière aux habitants.
La pureté éclatante des couleurs conjuguées du ciel, du lagon et de la végétation, le climat exceptionnellement clément, l’hospitalité naturelle de ses habitants, la douceur de vivre dans une île préservée de toute souillure justifient pleinement le surnom d’« île la plus proche du Paradis » que tous ceux qui ont eu la chance d’y séjourner ont donné à Ouvéa.
L’île d’Ouvéa est un atoll basculé, en partie immergé, dont le lagon n’est pas comblé comme à Lifou ou à Maré, mais fermé au nord et au Sud par une série de récifs et d’îlots : les Pléiades.

Lifou

Lifou est l’île la plus étendue de l’archipel des Iles Loyauté. Sa superficie de 1150 km2 est équivalente à celle de la Martinique. Plus encore que dans les autres îles, la variété des sites naturels incite le visiteur à la découverte.

lifou
 

La côte, entaillée de baies longues et profondes, allie avec grâce les longues plages de sable blanc, les falaises tranchées dans l’ancien récif et les fonds coralliens aux couleurs magiques.
L’intérieur de l’île, vaste plaine édifiée sur l’ancien lagon, est recouvert de denses forêts tropicales propices à la randonnée.
Plages immaculées, falaises escarpées, forêts profondes, grottes immenses…
La variété des paysages de Lifou, « Drehu » en langue locale, trouve écho dans la nature ouverte et entreprenante de ses habitants.
Ceux-ci seront heureux d’accueillir le visiteur et de lui faire partager la richesse de leurs traditions et de leur histoire. La découverte de l’esprit des îles Loyauté commence à Lifou…

Maré

Maré est la plus australe, la plus élevée des îles Loyauté et deux fois plus petite que Lifou avec une superficie de 650 km2. Ses cinq étages de coraux superposés culminent à près de 130 mètres sur la côte sud.

mare
 

Elle est dotée d’une beauté sauvage, faite de falaises profondément découpées, de roches basaltiques, de forêts sombres, mais également de merveilleuses petites criques de sable fin nichées entre les promontoires rocheux ainsi que de longues plages bordées de cocotiers.
La plaine centrale, constituée par l’ancien lagon, est percée de nombreuses grottes et des piscines naturelles d’eau douce ou d’eau de mer abritent poissons et tortues dans un camaïeu de bleus et de verts que l’on ne trouve nulle-part ailleurs aux îles Loyauté.
La beauté sauvage des paysages de Maré, le lien profond et quasi-mystique qui unit les Maréens à leur nature et se retrouve dans la vivacité des traditions, son histoire exceptionnellement riche, confèrent à cette île secrète une identité très particulière qui marquera longtemps ceux qui prendront le temps d’en pénétrer l’essence. Faite de rencontres et d'émotions, la découverte de Maré est avant tout intérieure...

Tiga

Minuscule point de terre de six kilomètres sur deux, Tiga s'élève à 76 m au milieu de la mer de Corail. Située à équidistance de Maré et Lifou, elle dépend administrativement de cette dernière.

tiga
 

Vue du large, l’île se présente sous la forme d’un dôme dressé au-dessus des flots.
Sa forme bombée a donné lieu à une légende, qui se transmet par la tradition orale. Elle raconte qu'un rat, poursuivi par les habitants de l'île de Lifou, se sauva sur un rocher appelé « taetawanod ». Il pleura, pleura, jusqu'à ce qu'une tortue accepte de le transporter sur son dos vers Maré. Mais pour lui jouer un mauvais tour, celle-ci s’arrêta entre les deux îles.
Et c’est ainsi que la tortue devint Tiga.
Tiga possède un platier creusé de canyons qui se prolongent sur une centaine de mètres avant la tombée des grands fonds.

 

Nos liaisons sur la province Nord

Dans le cadre d’un affrètement pour le compte d’Air Calédonie, Air Loyauté dessert Koumac, Belep et Touho sur la Grande Terre.

province nord
 

Koumac

Koumac est le carrefour du grand Nord, point de départ vers Poum ou vers la côte Est en traversant la chaîne en direction de Ouégoa.
Le tourisme s’est développé essentiellement grâce au folklore « broussard » et à l’histoire minière.
Le village s’est peu à peu équipé et dispose désormais de toutes les facilités pour l’accueil des touristes.

Belep

Bélep se dresse à l’extrême Nord de La Grande Terre à quelques encablures de Poum. La commune est constituée de trois îles et d’îlots. Art et Pott y sont habitées.

Touho

Paisible commune de la Côte Est, Touho s’étend le long d’une belle plage de sable blanc et vit dans la quiétude.
C’est un point névralgique important de la côte Est, car la commune possède le seul aérodrome du flanc Est calédonien.
Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, avec de nombreux sites naturels : rivières, cascades, trous d’eau, chaînes…incitent aux randonnées pédestres et équestres.